Tricot, rose, Murielle

Laine, cotonnade, épingles, bois, 18 x 18 cm

Depuis deux ans je me dis souvent « c’est le dernier tricot ». Le dos me tire et j’ai l’impression que cela prend vraiment trop de temps.
En plus, je suis convaincue, au moment de finir le carré, que c’est celui qui deviendra le dernier de la série, et que je ne recommencerai plus.
Mais je tombe sur une pelote, ou quelqu’un me donne un beau fil dont la couleur est vraiment irrésistible, et je me remets à faire un projet de tableau parce que j’ai envie de le développer, de lui donner une place, une forme.
Il y a deux ans, j’ai reçu de ma voisine deux pelotes, assez petites, qui venaient de chez ses parents. Ce printemps elle a beaucoup travaillé pour un mémoire de fin d’études et je la voyais beaucoup moins. C’est pendant cette période que j’ai fait ce tableau rose. L'autre, orange est fini en 2020.